FANDOM


Jean Robin est un journaliste et éditeur français né le 6 août 1978 à Clermont-Ferrand. Il a fondé les Éditions Tatamis et le site internet Enquête et Débat. Il se présente aussi comme un "soldat du Christ".

Certains de ses détracteurs parmi la dissidence le surnomment "Jean Rabin, soldat du CRIF", en référence à ses origines juives et à ses positions pro-Israël.

Jean Robin s'autoproclame chef de file de l'anti-islam et se dit xénophile[1].

C'est le mari de Marie Robin, avec qui il a eu un enfant. Ils vivent ensemble à Moorea, en Polynésie française. Jean Robin regrette que sa femme constitue son seul soutien militant[2].

Vie, œuvre et carrièreModifier

Débuts Modifier

Il est diplômé de l'École de Guerre Économique et il milite brièvement avec les Verts en 1999. Il a travaillé 7 ans comme consultant dans le secteur telecom/Internet [3]

Il se rend célèbre en 2005 en dénonçant un plagiat de Thierry Ardisson plus important que celui qu'Ardisson avait déjà reconnu. Il s'introduit sur le plateau du Grand Journal alors qu'Ardisson y est invité et profère ses accusations avant d'être évacué.

Lancement des éditions Tatamis et rapprochement avec la dissidence Modifier

Il fait des médias sa cible principale. Ne parvenant à faire éditer son enquête Ils ont tué la télé publique dans aucune maison d'édition, il fonde en avril 2006 les Éditions Tatamis où il publie ce livre. Les Éditions Tatamis ont depuis fait paraître des ouvrages d'Oskar Freysinger, Guy Millière ou encore Christian Vanneste.

Il publie ensuite La Judéomanie. Elle nuit aux Juifs. Elle nuit à la République, où il dénonce une "admiration outrée pour tout ce qui appartient aux Juifs, ou à la communauté juive" depuis la parution de L'Idéologie Française de Bernard-Henri Lévy en 1981. En 2007, il intervient à la première université d'été d'Égalité et RéconciliationChristian Bouchet le qualifie de marxisant. Il soutient Nicolas Dupont-Aignan à l'élection présidentielle, puis rejoint l'Union Populaire Républicaine avec laquelle il se brouille rapidement.

Lancement du site Enquête et Débat Modifier

En 2010 il crée le site internet journalistique Enquête et Débat avec André Bercoff. Suite à un sondage réalisé sur le site, Enquête et Débat remet un prix de la liberté d'expression à Éric Zemmour dans un restaurant parisien. Christine Tasin, classée en troisième position du sondage, est présente lors de la remise du prix, et Dieudonné, second, arrive dans le restaurant quelques minutes après. Jean Robin dira que Zemmour ne souhaitait pas rencontrer Dieudonné mais qu'il a organisé cette rencontre à son insu. Éric Zemmour reste toutefois après l'entrée de Dieudonné et dialogue cordialement avec lui.

En octobre 2012, Enquête et Débat lance l'application mobile Observer la loi qui permet à ses utilisateurs de relever des actes d'infractions à la loi comme les tapages nocturnes, les fumeurs dans les lieux publics ou les voiles intégraux. Cette application est dénoncée par le Mouvement des jeunes socialistes.

En janvier 2013, suite à un défi lancé par Alain Soral, Jean Robin contacte les archives d'Auschwitz qui lui apprennent qu'aucun Elie Wiesel ne figure dans leur registre et que le numéro de prisonnier auquel ce dernier dit avoir été enregistré ne correspond pas non plus à son nom. Cet épisode vaut à Jean Robin la reconnaissance de la communauté négationniste internationale.

Capture du 2017-10-21 23-12-35

Jean Robin interviewant Jean-Louis Costes

Sur le site d'Enquête et Débat, Jean Robin interviewe de nombreuses personnalités parmi lesquelles Jean-Luc Mélenchon, Morgan Priest, Pierre Péan, Pascal Bruckner, Jean-Marie Le Pen, Raymond Boudon, René Pommier, Pierre Hillard, Jean-Louis Costes, Rama Yade, Michel DracJean-Pierre Petit, Étienne Chouard et Tepa. Il a également organisé des débats entre Dieudonné et Christine Tasin, ainsi qu'entre Oskar Freysinger et Alain Soral.

Jean Robin est également l'auteur de 35 livres traitant notamment d'Alain Finkielkraut, de la gauche, de l'Islam, d'Alain Soral et Dieudonné, de l'écologie, de l'automobile ou encore des franc-maçons.

Le 6 décembre 2014, Jean Robin se convertit au protestantisme calviniste après avoir été athée depuis sa naissance.[4]

Expatriation en Polynésie française Modifier

En 2015, il s'installe à Moorea en Polynésie française où il ouvre un cybercafé : le Cyber Moorea[5]

En 2016, en raison de difficultés financières du site Enquête et Débat, Jean Robin fait un appel aux dons mais ne parvient pas à réunir la somme demandée. Enquête et Débat est alors fermé.

Parallèlement, Jean Robin continue son travail d'éditeur et publie également un livre d'échange interreligieux avec Samuel Landon, "Echanges virils entre un protestant et un catholique 500 ans après la réforme"

En 2018, pour la première fois il fait traduire et publie le manifeste "2083" d'Anders Behring Breivik, ouvrage libre de droit.

Nouvelle carrière de youtubeur Modifier

En 2015, Jean Robin qui était jusqu'alors très actif sur Dailymotion, arrête ses activités de vidéaste. Il affirme plus tard avoir "disparu volontairement" dans le cadre d'une "retraite spirituelle de 3 ans après [sa] conversion"[6].

Le 27 septembre 2017 Jean Robin annonce qu'il "inaugure un nouveau cycle de vidéos"[7], qui se traduit par une intense campagne de clashs virulents. Via la chaîne de sa maison d'édition Editions Tatamis et désormais fidèle à son habitude, Jean Robin devant la photo de son "grand-père mort pour faits de résistance" le plus souvent en t-shirt blanc ou (par deux fois) torse-nu, passe en revue et étrille durant de longues vidéos réalisées en une seule prise les figures principales du milieu : Aldo Sterone, Christine Tasin, Renaud Camus, Johan Livernette, El Loco, Adrien Abauzit, Papacito, Marc-Édouard Nabe, Oleg, Philippe Ploncard d'Assac, Mike Borowski, Piero San Giorgio et bien d'autres encore.

Il fustige sans borne les Catholiques, les racialistes et les marxistes (et les fascistes qu'il amalgame aux marxistes). Ses donateurs et ses fidèles sont parfois insultés, et même les auteurs qu'il édite sont critiqués, à l'image de Majid Oukacha[8]. Peu de monde semble trouver grâce à ses yeux, mais il a déjà fait l'éloge de certaines personnalités comme Guillaume Faye, Charles Gave, Radio Chaton, Tepa, Oleg ou encore Anal Genocide. Il s'est également trouvé plusieurs points communs avec Boris Le Lay et Henry de Lesquen, avant de se mettre à attaquer Lesquen pour "islamophilie", et a collaboré brièvement avec Daniel Conversano après l'avoir clashé, avant de se refâcher contre lui.
Capture
Cette accumulation de clashs fait quadrupler son nombre d'abonnées en 8 mois, mais le ratio de pouces bleus sur l'intégralité de ses vidéos est faible, et de son propre aveu il "[se] fait massacrer dans les commentaires". Jean Robin poursuit néanmoins son travail de "mise en slip"[9][10][11] ainsi qu'il aime à le qualifier.

Le 12 juillet 2018 sa chaîne YouTube est temporairement bloquée. Il crée alors une chaîne BitChute[12].

Le 13 juillet 2018 Jean Robin crée un Tipeee et sollicite des dons[13].

Le 20 juillet 2018 Jean Robin commence à poster des vidéos sur une nouvelle chaîne Youtube en son nom[14].

Le 24 juillet 2018, se comparant au général De Gaulle en exil à Londres, Jean Robin revient sur "sa campagne de 9 mois" de clashs et indique, se pensant stratège, qu'il s'est inspiré du parcours de Donald Trump durant sa campagne de 2016 qui a consisté selon lui à "shooter" tous ses adversaires. Jean Robin déclare :

Je suis aujourd'hui le général des forces françaises libres, voilà c'est comme ça[15]

Jean Robin avait déjà à de nombreuses reprises invité les citoyens à le rejoindre et à voir en lui un chef :

Capture-0
Le 5 août 2018 Jean Robin inaugure un nouveau cycle de vidéos de débunkage d'un discours de Salim Laïbi, qu'il découpe en tranches de 5 minutes et consacre à chaque fois environ 45 minutes de commentaires féroces. Jean Robin entend "révéler les mensonges de Salim Laïbi" sur l'islam et la condition des musulmans en France et dans le monde. Jean Robin soigne également désormais son apparence : jusqu'alors coutumier d'un t-shirt blanc, il admet avoir entendu les incessantes critiques et railleries dans les commentaires et ainsi décidé d'investir 30 euros dans une chemise tahitienne, raccord avec son lieu de résidence - la Polynésie française.

Cette nouvelle campagne, ainsi qu'il l'indique lui-même, se traduit par un des premiers succès de Jean Robin sur YouTube, obtenant parfois 2 fois plus de "likes" que de "dislikes", alors qu'auparavant son ratio était quasi-systématiquement négatif.

A partir de 2018, Jean Robin supprime systématiquement la fonctionnalité de votes sur ses vidéos Youtube et il censure les commentaires négatifs.

En décembre 2018, Jean Robin lance le jeu de cartes biblique Bible Party.[16]

Opinions politiques et religieusesModifier

Jean Robin a un positionnement singulier dans la dissidence puisqu'il se définit comme libéral conservateur et est généralement favorable à la politique israélienne, quoique refusant de se déclarer sioniste car plus attaché à la France. Par ailleurs, il condamne fermement l'ensemble de ce qu'il nomme la gauche à laquelle il impute les crimes commis par les régimes de Staline, Mao ou Pol Pot. Ceci décrédibilise à ses yeux toute personne se déclarant de gauche. Il considère également les idéologies fascistes comme étant "de gauche" et explique leurs méfaits par le fait qu'elles sont, d'après lui, marxistes. Ainsi décrit-il Adolf Hitler comme un homme de gauche, donc mauvais. De manière générale, il prête à la droite, et en particulier au libéralisme économique, les plus grands progrès de l'humanité, quand il ne les prête pas au protestantisme -- mais bien souvent sa pensée associe les deux.

De confession protestante, il estime que la foi protestante a prouvé sa véridicité du fait que les pays nordiques, à majorité protestante, produisent les plus beaux fruits du monde. Il est très opposé à l'Islam et à l'immigration musulmane, auxquels il impute également un certain nombre de crimes, mais refuse cependant d'être assimilé à des penseurs comme Alain Finkielkraut, Éric Zemmour ou Renaud Camus qu'il considère comme marxistes, ou a minima comme appartenant à la gauche.

Relations avec Alain SoralModifier

Bien qu'il ait assisté à la première université d'été d'E&R, Jean Robin a aujourd'hui des relations très tendues avec Alain Soral. Un livre volé ou emprunté (selon les versions) se trouve au cœur de leur querelle. 

En mars 2007, Jean Robin interviewe Alain Soral après qu'il ait été évincé de l'émission Ripostes sur France 5, où il devait représenter une personnalité pro-Front national lors d'un débat sur l'élection présidentielle de 2007.[17] 

Relations avec TepaModifier

Jean Robin a interviewé Tepa en novembre 2014 et il a ensuite été reçu dans Meta TV. Il ressort partagé de cette expérience, il remercie Tepa pour l'espace de quatre heures qu'il lui a accordé mais regrette d'avoir été trop souvent coupé, ce qui l'a empêché de développer ses idées comme il se devait. Il reproche également à Tepa d'inviter principalement des marxistes dans son émission.

Relations avec Renaud CamusModifier

En juin 2018 Jean Robin publie sur sa chaîne une série de 14 vidéos[18] contre Renaud Camus.

Jean Robin affirme que Renaud Camus lui aurait fait des avances[19]. Jean Robin prétend avoir toujours eu du succès auprès des homosexuels "en raison de [sa] barbe qui les excite".

Le 15 juin 2018 Jean Robin réitère ses affirmations concernant les avances que Renaud Camus lui aurait faites dans le descriptif d'une vidéo[20] :

Ici vous voyez notamment le regard très insistant de Camus sur moi quand je parle, au point que mon caméraman était gêné mais n'a pas pu enlever Camus du cadre

Le 24 juillet 2018 Jean Robin commence à relayer un blog[21] contre Renaud Camus "indigne Renaud Camus", constitué d'une section "L'exhibitionniste" et illustrée par des photos de l'écrivain nu et sexe apparent. Ainsi qu'une section "Camus l'Islamo-collabo" rapportant certaines citations de Renaud Camus sur l'Islam et le Grand Remplacement.

Le même jour, Jean Robin se vante d'avoir fait quitter suite à ses révélation Alain De Peretti du CNRE, organisation présidée par Renaud Camus[22].

Relations avec Jean-Pierre PetitModifier

En 2012, Jean-Pierre Petit accuse Jean Robin d'abus de confiance et escroquerie[23].

Relations avec Hassen Occident Modifier

En février 2018, suite à la demande de Jean Robin de débattre contre Daniel Conversano à propos des races humaines chez VV de La Chaîne de VV, Conversano envoie Hassen Occident débattre à sa place. Jean Robin lui fait beaucoup de reproches sur la collision entre ses origines algériennes et ses idées racistes. Il lui reproche également d'être un marxiste. Hassen, quant à lui, dit que Jean Robin lui aurait confié par le passé rêver d'être juif et d'aller en Israël.[24] Suite à ce débat, Jean Robin fait une vidéo contre Hassen Occident sur sa chaîne YouTube[25] et fait un live de débriefing avec VV[26], et Hassen Occident s'excuse envers son public (dont Tepa) qui lui a reproché d'avoir été trop agressif et pas assez constructif lors du débat.[27] Certains dissidents racistes pensent que ce serait "son côté arabe" qui serait "ressorti".[28]

Relations avec Daniel Conversano Modifier

Fin 2017 Jean Robin clash Daniel Conversano une première fois. Le 17 décembre 2017 Daniel Conversano répond qu'il "ne clash pas un mec qui est mort depuis 7 ans". Il ajoute qu'il "le laisse vivre sa petite vie de papillon et [qu'il] ne savait même pas qu'il existait encore.[29]

Le 24 janvier 2018 Jean Robin qualifie Daniel Conversano de "rejeton bâtard" et l'attaque violemment dans une vidéo de 50 minutes.[30]

Le 23 mai 2018 Jean Robin chronique le roman de Daniel Conversano Désolé Jean-Pierre bien qu'il n'avoue n'avoir lu que la préface. Il lui réserve une critique violente et condescendante[31].

En juin 2018, s'ensuit un rapprochement éphémère entre Robin et Conversano sur les réseaux sociaux, Daniel utilisant notamment son symbole anti-islam de Jean Robin sur Twitter. Daniel Conversano accorde enfin un débat à Jean Robin pour la première édition de son émission Bordel j'ai le droit !.[32] 1 mois plus tard Jean Robin reprend ses distances et trouve de nouveaux reproches à formuler à Daniel Conversano.

Le 15 juillet 2018, Jean Robin clash Daniel Conversano dans une vidéo intitulée Ciao Conversano[33]. Il dénonce le racialisme de Daniel Conversano et lui reproche de ne pas avoir répondu à ses emails. Jean Robin s'est également ému de l'hostilité à son encontre dans les commentaires de la vidéo de leur débat, et la complaisance de Daniel Conversano. Il en veut également à Daniel Conversano pour son émission avec Guillaume Faye qui aurait donné une mauvaise image de Guillaume Faye, ce dernier aurait consommé sans modération l'alcool traditionnellement présent dans l'émission Vive l'Europe au point d'être aviné, en conséquence l'émission n'aurait permis à Jean Robin (éditeur de Guillaume Faye) de ne vendre aucun livre. Peu après cette émission, Faye accepte d'ailleurs de se faire éditer par les éditions Petit Jean de Conversano, ce qui est un coup dur pour Robin qui était son éditeur. Jean Robin se dit cependant toujours prêt à collaborer avec Yann Merkado, qui serait selon Robin le véritable "cerveau" de Suavelos. Le même jour, Daniel Conversano fait un tweet sarcastique dans lequel il imagine Jean Robin faire une vidéo en collaboration avec Papacito dans laquelle ils se réjouiraient de la victoire de l'équipe de France à la coupe du monde de football de 2018, et se vanteraient du peu de musulmans dans l'équipe.[34] Jean Robin lui répond :

Quand on est au RSA, difficile de comprendre qu'une coupe du monde gagnée augmente le PIB de 0,7%. Quand on est franco-italien, difficile de comprendre ce que c'est que d'aimer la France.[35]

Le lendemain, Daniel Conversano dit avoir gagné le pari de quand est-ce que Jean Robin recommencerait à le clasher. Il dit que Hassen Occident avait parié que ce serait en juin, que Yann Merkado avait parié sur septembre et que Saint Claude 88 ne s'était pas prononcé.[36] Jean Robin traite en retour Daniel Conversano de "gamin"[37] puis de "collabo"[38]. Le 19 juillet 2018 Jean Robin accuse Daniel Conversano et ses proches de s'être rapprochés de lui bien que cela "n'était pas du tout sincère, ils cherchaient à [lui] mettre des bâtons dans les roues". Il accuse Daniel Conversano d'avoir invité Serge Ayoub à décliner le débat qu'il avait pourtant accepté, et ce en dépit de leurs relations de longue date, puisqu'en 2007-2010 Jean Robin et son ex-femme transportaient en voiture des fûts de bières pour le compte de Serge Ayoub[39].

Le 20 octobre, Jean Robin dit sur Twitter que "la prise en main de Faye par Conversano [lui] fait penser à celle de Dantec par Kersan, en plus rapide".[40] D'après lui, Faye aurait en fait rejoint Conversano parce que Robin aurait envoyé un mail amical à Conversano l'invitant à éditer Faye puisque son livre Guerre civile raciale est ouvertement raciste et que Robin ne le serait pas. Il prétend également qu'il n'y aurait pas de rupture entre Faye et lui.[41] Le 23 octobre, lors d'un live avec Conversano, Guillaume Faye dit que Robin ne "[l']intéresse pas". Jean Robin commente la vidéo en demandant pourquoi est-ce que Conversano n'a pas servi de vin à Faye cette fois-ci, et prend cela comme étant l'aveu qu'il avait tendu un piège à Faye lors de leur émission de Vive l'Europe.[42]

Le 13 décembre 2018, Jean Robin publie une vidéo dans laquelle il fait à nouveau un rapprochement entre la relation de Conversano et Faye et celle de Kersan et Dantec. Il accuse Conversano d'utiliser l'état de santé de Faye pour ses intérêts et au détriment de Faye, après que Conversano ait lancé un appel à qui voudrait venir le visiter à l'hôpital. Il accuse Conversano de laisser des inconnus rendre visite à Faye alors qu'il est dans un état de santé fragile qui nécessiterait d'après Robin qu'il ne rencontre que des personnes qu'il connaît.[43] Daniel Conversano lui répond ensuite dans les commentaires de la vidéo, et demande à Robin de garder le silence sur l'affaire de la santé de Faye dont il ne saurait rien puisqu'il vit en Polynésie française. Il suggère aussi à Robin de supprimer sa vidéo, et dit avoir respecté le travail de Robin sur l'édition de Comprendre l'islam de Faye, et avoir même initialement prévu de faire une revue de son édition de 2083 de Breivik par principe. Il ajoute qu'il aurait pu fanfaronner sur sa récupération de Faye aux éditions Petit Jean mais qu'il ne l'a pas fait.[44] Robin répond alors que Conversano appellerait à censurer sa vidéo, qu'il mentirait en disant ne pas avoir fanfaronné sur sa récupération de Faye, qu'il le méprise et ferait du chantage sur la promotion de ses livres.[45]

Relations avec Salim Laïbi Modifier

Du 5 août au 5 octobre 2018, Jean Robin publie sur sa chaîne YouTube une analyse de la conférence de Salim Laïbi "Ils aiment l'islam" en plusieurs parties. Jean Robin l'y accuse globalement d'être un menteur et d'être un islamiste. Il surnomme LLP "Le Libre Menteur", et le qualifie également de "soldat d'Allah". La série se termine le 5 octobre 2018 après 26 vidéos et plus de 20 heures de vidéo.

Références Modifier

  1. https://www.youtube.com/watch?v=6XjQ05n0IRE&t=432s
  2. https://youtu.be/o08Ugx-4S18?t=16m8s
  3. http://archive.is/73rHm
  4. https://www.youtube.com/watch?v=sjRLfSbwlhY
  5. https://youtu.be/_ysVeqgH5vE
  6. http://archive.is/DWKaS
  7. https://youtu.be/i1vtW-KaxZw?t=3s
  8. https://youtu.be/o08Ugx-4S18?t=15m55s
  9. https://youtu.be/UmgmAgvjDOU?t=5m11s
  10. https://youtu.be/o08Ugx-4S18?t=16m26s
  11. http://archive.is/pMGS9
  12. https://www.bitchute.com/channel/editionstatamis/
  13. https://www.bitchute.com/video/Okp7CubTqXQ8/
  14. https://youtu.be/-EAM0Sy0NjM
  15. https://youtu.be/UmgmAgvjDOU?t=1m15s
  16. https://www.youtube.com/watch?v=CcLC4n1pN48
  17. https://www.youtube.com/watch?v=4ChyIZ5PqOM
  18. https://www.youtube.com/user/editionstatamis/videos
  19. https://youtu.be/GZG8Krnn7eY?t=7m37s
  20. https://youtu.be/KNDD1UMV1qQ
  21. http://archive.is/ZQDpr
  22. http://archive.is/Gtg4f
  23. http://archive.is/ApDGo
  24. https://www.youtube.com/watch?v=wOvwl7VcfsQ
  25. https://www.youtube.com/watch?v=9JqKubzJv6w
  26. https://www.youtube.com/watch?v=ONHP_Xy_TVY
  27. https://www.youtube.com/watch?v=wOvwl7VcfsQ&lc=Ugy6dRa8f3cKb3u9uaF4AaABAg.8cQ1qB1Zsf98cTDZZu30Rm
  28. https://www.youtube.com/watch?v=wOvwl7VcfsQ&lc=Ugy6dRa8f3cKb3u9uaF4AaABAg.8cQ1qB1Zsf98cQnXDveDsK
  29. http://archive.is/OvP5r
  30. https://youtu.be/kolS_QuKzA8
  31. https://www.youtube.com/watch?v=haEO93jp0qo
  32. https://www.youtube.com/watch?v=wJIl4tb_TlY
  33. https://www.bitchute.com/video/XnMo6HYbFDa9/
  34. http://archive.is/n6OgE
  35. http://archive.is/oQKcZ
  36. http://archive.is/u6Ig9
  37. http://archive.is/Rjkz4
  38. http://archive.is/HCEpt
  39. https://www.bitchute.com/video/e4yAs7SYnv1s/
  40. http://archive.is/RYjEY
  41. http://archive.is/RmRwg
  42. http://archive.is/wHD2d
  43. https://www.youtube.com/watch?v=QOnnzcM9QWg
  44. http://archive.is/YeqAK
  45. http://archive.is/l1C6S