FANDOM


La parabole des pantalons à une jambe est une parabole de Jacques Attali illustrant le système financier moderne. On trouve, sur Internet, deux enregistrements où Attali raconte cette histoire.

Version de juin 2010Modifier

Jacques Attali et la blague du pantalon

Jacques Attali et la blague du pantalon

Le première version, et la plus connue, sert d'introduction à une conférence organisée en juin 2010 à Paris par la communauté juive Adath Shalom. Elle est, à l'origine, précédée d'une blague sur deux vieux exilés juifs à Montevideo évoquant un match de football Brésil-Argentine, mais cette partie est rarement montrée. Cette version de la parabole a été de nombreuses fois utilisée par des membres de la dissidence à des fins antisémites, notamment du fait des noms des protagonistes.

TexteModifier

« C'est Shlomo qui téléphone à David en lui disant :
— Écoute, j'ai une affaire formidable à te proposer ! J'ai un camion de pantalons, les pantalons valent 1$. Tu les veux ?
— Formidable !
David prend les pantalons, téléphone à Jonathan et lui dit :
— Écoute, j'ai une affaire formidable pour toi : un camion de pantalons, 2$ ! Tu les veux ?
​— Formidable !
Jonathan téléphone à Shaoul, il lui propose 3$ et l'histoire continue. Jusqu'à ce qu'à un certain moment, Moshé téléphone à Christian et lui dise :
—  J'ai une affaire formidable pour toi : des pantalons, 49$ !
​— Ah, formidable ! 49, c'est formidable, je les prends !
Le lendemain, Christian téléphone à Moshé en lui disant :
​— Écoute, tu es vraiment un escroc !
​— Comment "je suis un escroc" ?
​— Mais si ! Écoute, tu m'as vendu 49$ des pantalons immettables !
​— Mais qu'est-ce que tu racontes ?
​— Tu sais très bien ! J'ai ouvert le camion, y avait des pantalons, y avait qu'une jambe ! Qu'est-ce que tu veux que je fasse avec des pantalons… ? Personne ne va mettre de pantalons qu'à une jambe !
​— Tu n'as rien compris ! C'est pas fait pour mettre ; c'est fait pour acheter, pour vendre, pour acheter, pour vendre… »

Version de décembre 2013Modifier

Le 17 décembre 2013, Jacques Attali est l'invité de l'émission radiophonique Les Grosses Têtes sur RTL[1]. Une auditrice lui demande de raconter une histoire qu'elle trouve très drôle, celle des jeans à une jambe.  L'économiste narre la parabole sensiblement de la même manière. Le principal changement porte sur les noms des personnages. Ainsi, Shlomo, David, Jonathan, Moshé et Christian deviennent Jules, Alfred, Bernard, Philippe et Dominique (l'histoire étant un peu abrégée, le personnage de Shaoul disparaît du récit).

  1. http://www.dailymotion.com/video/x18oiw2