FANDOM


Willem Nassau

Willem Le Bel, aussi connu sous le pseudonyme Willem Nassau, est un militant nationaliste et rappeur français vivant en Hongrie.

Débuts Modifier

Willem commence à s'intéresse aux théories du complot en 2005 via Alex Jones et son site Infowars.com. L'année suivante, il commence à s'intéresser aux travaux de Salim Laïbi, alors connu sous le pseudonyme de Le Libre Penseur.[1]

Entre 2012 et 2015, ils fréquente divers groupes néo-nazis et néo-fascistes, dont il déclare ensuite qu'ils seraient "remplis de couillons, qui ont comme pensée politique unique : la haine de l'étranger."[1]

En 2016, d'après lui-même, il rejoint une structure dissidente de Deus Vult France: Ordre Saint-Léon IX, soutenue par Amalek et secondée par Jimmy Tomasella.[1]

Expatriation en Hongrie et rapprochement avec Amalek Modifier

Fin 2016, il s'expatrie en Hongrie où il milite aux côtés d'Identitas Generacio et Counter-Currents.[1] Amalek dit que ce serait Daniel Conversano qui aurait convaincu Willem de s'installer en Hongrie en lui disant qu'il pourrait trouver là-bas l'âme sœur. Toujours d'après Amalek, après que Willem ait menacé de se suicider sur Facebook, Amalek l'aurait raisonné, suite à quoi s'en serait suivis des échanges cordiaux, qui auraient mené à ce que Willem invite Amalek à faire une colocation avec lui en Hongrie.[2]

En avril 2017, Willem et Amalek commencent à collaborer ensemble pour s'attaquer à Suavelos, Daniel Conversano et les Éditions Ring. D'après Amalek, après qu'une plainte ait été déposée contre lui par le ministère de l'Intérieur concernant des propos homophobes qu'il a eus sur Twitter, Willem aurait prétendu que sa tante avait reçu un appel de la police et aurait fait part à Amalek de ses craintes que la police aille jusqu'à son domicile à Budapest. Amalek, qui aurait eu envie de changer d'air, aurait accepté de partir et les deux se seraient quittés en de bons termes.[2]

Peu après, Amalek, qui découvre l'adresse de Daniel Conversano, l'aurait d'après lui-même partagée à Willem qui l'aurait ensuite dévoilée publiquement.[2]

Rupture avec Amalek Modifier

Alors qu'Amalek entame une relation amoureuse avec une femme wiccane, Willem lui aurait d'après lui raconté qu'elle serait une agent du Mossad envoyée par Suavelos pour le dénoncer à la police et qu'elle serait une sorcière. Amalek se serait alors éloigné de Willem.[2] D'après Willem, il aurait arrêté sa collaboration avec Amalek en juillet 2017, suite à ce qu'il appelle les "nombreuses négreries", "singeries" et "magouilles anti-chrétiennes" de sa part.[1]

Dans la nuit du 14 au 15 août 2017, William fait une crise psychotique et fait un direct vidéo sur Facebook. Il accuse Arnaud Lespingal et d'autres membres de Suavelos de vouloir l'assassiner dans la nuit avec la complicité du Mossad.[3] Quelques semaines plus tard, le 9 septembre, Amalek accuse Yann Merkado d'avoir envoyé une formule magique de malédiction à Willem. D'après Amalek, ça serait Willem qui lui aurait envoyé une capture d'écran de ce message. Willem explique encore plus tard que ça seraient en fait Amalek et sa copine wiccane qui l'auraient ensorcelé en se faisant passer pour Yann Merkado. Depuis, Willem qualifie Amalek de "rappeur vaudou" et le surnomme "Negralek".[2]

Premier album, démêlés avec Saint Claude 88 et affaire Chevchenko Modifier

En novembre 2017, Willem enregistre son premier album "Révolutionnaires à la guillotine", produit en indépendant et mixé par AgB13.[4] Le même mois, Willem dit s'être fait agresser par Arnaud Lespingal et Saint Claude 88 dans un bar juif de Budapest. Arnaud Lespingal aurait, d'après les captures d'écran fournies par Willem, dit sur Facebook que Saint Claude 88 a mis 3 baffes à Willem en gardant une main dans sa poche, que Willem a pleuré et qu'il a dû intervenir pour calmer Willem.[5]

Le 19 avril 2018, il publie sur YouTube une conversation téléphonique entre lui et Dario Chevchenko, où ils complotent ensemble pour agresser Daniel Conversano et dans laquelle Dario Chevchenko essaie aussi d'avoir le vrai nom de Kroc Blanc.[6] Willem prétend ensuite avoir manipulé Dario Chevchenko afin de dévoiler sa vraie nature au grand jour. Le 26 avril 2018, il fait une vidéo intitulée Serra, fais pas le malin !, dans laquelle il prétend avoir suffisamment de dossier sur David Serra (patron des éditions Ring), pour faire fermer les éditions Ring. D'après Willem, David Serra, pris de panique, aurait fait fermer sa chaîne YouTube, et fait supprimer toutes ses vidéos de la plate-forme YouTube.[1] En août 2018, son site Internet n'est plus en ligne.

Références Modifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4 et 1,5 Lui-même (Utilisateur:KingOfMetal)
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 https://forum.hardware.fr/forum2.php?config=hfr.inc&cat=13&subcat=434&post=79204&page=3426&p=1&sondage=0&owntopic=1&trash=0&trash_post=0&print=0&numreponse=0&quote_only=0&new=0&nojs=0#t51705409
  3. https://www.youtube.com/watch?v=0Y0EY9XMtIo
  4. https://willemlebel.bandcamp.com/releases
  5. http://willemlebel.fr/2017/11/06/les-preuves-de-mon-harcelement-subi-par-suavelos/
  6. https://www.youtube.com/watch?v=y2nIZHPNFdM