FANDOM


Yann Moix, né le 31 mars 1968 à Nevers, est un écrivain et réalisateur français.

En 1994, il est "découvert" par Bernard-Henri Lévy. D'après Alain Soral, Yann Moix aurait produit des écrits négationnistes quand il était étudiant à Sciences Po. Il obtient le prix Goncourt du premier roman pour Jubilations vers le ciel en 1996 puis le prix Renaudot pour Naissance en 2013. Du début des années 2000 jusqu'à 2013, il fréquente discrètement des dissidents tels que Paul-Éric Blanrue, Marc-Édouard Nabe, Alain Soral ou Dieudonné, tout en restant parallèlement ami de BHL. Son premier long-métrage, Podium, adapté de son propre roman, remporte un important succès en 2004. Depuis 2015, il est chroniqueur dans l'émission On n'est pas couché animée par Laurent Ruquier.

Relations avec Bernard-Henri Lévy Modifier

Bernard-Henri Lévy & Yann Moix

Bernard-Henri Lévy & Yann Moix à une manifestation proisraélienne le 18 octobre 2015.

En 1994, après avoir reçu une lettre de Moix, Bernard-Henri Lévy le découvre. Ils finissent par se rencontrer au café de Flore du boulevard Saint-Germain, et BHL "[comprend qu'il avait] en face de [lui] un personnage tout à fait exceptionnel" et se met à faire la promotion de Yann Moix, le faisant connaître au grand public. C'est devenu depuis un collaborateur régulier à la revue de BHL La Règle du jeu.

Le 22 octobre 2009, Lévy fait une critique désormais légendaire du film de Yann Moix Cinéman : http://www.lepoint.fr/actualites-chroniques/2009-10-22/pour-une-poignee-de-films-yann-moix/989/0/388281

Le 18 octobre 2015, Yann Moix participe à une manifestation proisraélienne en compagnie de BHL.

Moix d'après BHL Modifier

Yann Moix est un écrivain qui fait faire l'amour aux mots, qui les fait jouir.

Bernard-Henri Lévy dans C à vous, le 13 août 2015.

Moix sur Peshmerga de BHL Modifier

C'est un film tout à fait remarquable parce que vous étiez sur place, et on a le choix entre votre film ou rien du tout, donc rien que pour ça c'est un film important et qui a une valeur historique absolument avérée. Deux choses qui m'ont marqué en tant que spectateur de ce film, c'est que c'est la première fois que je vois un kamikaze se faire exploser, donc on voit les membres déchiquetés dans le ciel, ça ça m'a vraiment marqué. [...] Et la chose qui m'a aussi marqué, c'est les jeunes femmes, les jeunes femmes, jeunes, belles, qui, en France feraient les magasins sur les Champs-Élysées, et là, font la guerre. C'est des images vraiment extrêmement fortes.

Yann Moix dans On n'est pas couché, le 4 mars 2017.

Relations avec Paul-Éric Blanrue Modifier

Débuts de leurs relations Modifier

Paul-Éric Blanrue est le dissident avec lequel Yann Moix a eu les relations les plus profondes. Leur amitié a duré 12 ans, toutefois non sans accrocs. Avant de devenir amis, ils se croisaient souvent dans les couloirs de la maison de la Radio sans jamais s'adresser la parole. Ils ont Nabe pour ami commun. D'après Blanrue, à l'époque il n'éprouve que du mépris pour Moix et ne s'en cache pas. Ainsi, lors de leur premier échange en 2001, Blanrue l'aurait accosté au comptoir du bar d'une boîte de nuit avec un "Salut ! Je n'aime pas du tout ce que vous faites !". Cependant d'après Laurent James, ce serait Marc-Edouard Nabe qui aurait organisé la rencontre entre les 2.

En 2002, Yann Moix sort son roman Podium, où Paul-Éric Blanrue figure dans les remerciements. Blanrue fut d'ailleurs le premier à en lire le manuscrit.

Préface du Monde contre soi par Moix Modifier

Paul-Eric Blanrue & Yann Moix

Paul-Eric Blanrue, Yann Moix, ainsi qu'une de leur connaissances.

En 2007, Moix préface le livre Le Monde contre soi de Paul-Éric Blanrue. Soral encourage Blanrue à se faire préfacer par Moix, afin d'avoir un argument commercial, tandis que Nabe l'en décourage, trouvant cette préface mauvaise. C'est une anthologie de propos antisémites tenus à travers l'Histoire par des personnalités importantes de l'histoire de la politique, de la pensée, de la science ou de l'art. Cette anthologie peut être perçue comme une légitimation de l'antisémitisme, cependant, la préface de Yann Moix est une critique aiguë de l'antisémitisme, où il fait l'apologie de son écrivain préféré Charles Péguy, en vantant son philosémitisme. Blanrue dira que cela lui "fit penser, un moment, qu[il l']avait soupçonné à tort d’être le porteur d’une paire de couilles en verre de Murano". En 2014, le média Agence Info Libre interroge Yann Moix au salon du livre, en lui demandant son avis sur l'interdiction du livre par la LICRA en novembre 2013 (il a depuis été réautorisé en décembre 2014). Yann Moix répond "Je ne réponds pas à ça" et quitte les lieux. Le 1er avril 2017, en pleine campagne électorale pour les élections présidentielles de 2017, dans l'émission On n'est pas couché, lors d'un échange avec Moix, Florian Philippot rappelle ses accointances avec Blanrue afin de mettre Moix dans l'embarras en évoquant subtilement cette préface.

Vous savez, il y a des gens qui sont journalistes dans le service public et qui ont préfacé des livres épouvantables.

Yann Moix lui répond alors :

Si vous avez été au lycée avec Marc Dutroux, est-ce que cela fait de vous un pédophile à quarante ans ?

Afin de clarifier le contenu de cette préface, Moix la publie sur le site de La Règle du jeu le soir-même de la diffusion de l'émission.


Pétition contre la loi Gayssot, et fin de leurs relations Modifier

Dieudonné & Yann Moix

Dieudonné & Yann Moix

En 2010, Blanrue lance une pétition contre la loi Gayssot et pour la libération du négationniste Vincent Reynouard, alors emprisonné pour avoir nié la Shoah. Parmi les signataires figurèrent le physicien et essayiste Jean Bricmont, l'anarchiste et linguiste Noam Chomsky, et le cofondateur d'Apple Steve Wozniak. Tous ces noms donnèrent à Moix l'envie de faire également partie de la liste des signataires de cette pétition. Blanrue lui fit alors rencontrer plusieurs de ses connaissances, dont Dieudonné et John Bastardi Daumont (avocat de Blanrue, Dieudonné, Faurisson...).

Finalement, P-E Blanrue publia la liste des signataires de cette pétition, dont Yann Moix faisait partie. C'est alors que Yann Moix changea d'avis et publia une "mise au point" sur le site de La Règle du jeu concernant cette pétition où il dit que Blanrue l'avait "piégé" en lui faisant croire que Robert Badinter serait le signataire vedette, et qu'il n'acceptait pas que son nom figure aux côtés de celui de Faurisson ou d'autres négationnistes. Suite à ça, Moix et Blanrue ne se parlèrent plus pendant un an, jusqu'à la sortie du documentaire Un homme, sur Robert Faurisson, dont le titre avait été suggéré à Blanrue par Moix, et qu'il a qualifié de "brillant".

En 2015, alors que Yann Moix est en passe de devenir chroniqueur à On n'est pas couché à la rentrée et qu'il prétend dans les médias ne plus avoir eu contact avec PEB depuis 2010, Blanrue revient sur son amitié passée avec Yann Moix dans divers articles sur son blog ainsi que dans une interview pour l'Agence Info Libre.

En mars 2017, Ulcan prétend que Paul-Eric Blanrue et Yann Moix s'étaient tous les 2 inscrits sur Meetic pour chercher des filles en perte de repères pour leur faire signer des contrats de soumission et d'esclavage pour les emmener dans des banlieues faire des tournantes avec "des racailles de cité". Ça serait en fait le fantasme de Blanrue de réduire des filles à néant. Il les aurait aussi ramenées dans des appartements prêtés par des amis de Yann Moix, qui lui aussi aurait participé à ces soirées. Ces "révélations" sont relayées par Alain Soral sur Facebook.

Yann Moix a toujours nié avoir été au courant des opinions négationnistes et antisémites de Blanrue quand il le fréquentait, bien que plusieurs éléments semblent prouver le contraire.
Alain Soral, Marc-Edouard Nabe & Yann Moix

Alain Soral, Marc-Edouard Nabe et Yann Moix à une exposition de Marc-Edouard Nabe.

Relations avec Marc-Édouard Nabe Modifier

Au début des années 2000, Yann Moix était un admirateur de l'auteur du Régal des vermines, il le considérait comme "un demi-dieu, un classique vivant de la littérature française" dixit Blanrue. Marc-Édouard Nabe également appréciait Moix et en vantait les qualités à Blanrue. Yann Moix arrête de fréquenter MEN en 2007 après lui avoir envoyé un SMS où il écrit "Va te faire enculer", s'étant rendu compte que Nabe "devenait antisémite".

Nabe à propos de Moix Modifier

Moix est un grand lèche-cul, c’est comme ça qu’il est arrivé où il est aujourd’hui. Maintenant, il veut se dégager de son passé soi-disant sulfureux. Il savait qu’Alain Soral était Front national ou que Paul-Éric Blanrue était révisionniste. Blanrue, je lui ai présenté en 2001. Ils ne se sont plus quittés.

Marc-Édouard Nabe dans Le Parisien.




Photographie avec Frédéric Chatillon Modifier

Frédéric Chatillon & Yann Moix

La photo en question.

Le 2 avril 2016, Frédéric Chatillon, proche du FN et ancien membre du GUD, qui a participé au voyage au Liban et en Syrie de 2006 avec Alain Soral et Dieudonné, publie sur Facebook un cliché où il se trouve en compagnie de Yann Moix, avec en légende "De belles retrouvailles ! #agentdouble #RoxEtRouky #BHL #ONPC". Le lendemain, Yann Moix publie un statut sur son Facebook, où il explique avoir été piégé par Frédéric Chatillon qu'il ne connaissait pas, et qu'il aurait croisé par hasard à Rome. Quelques heures plus tard, Frédéric Chatillon poste un statut moqueur laissant entendre qu'il connaissait bel et bien Yann Moix personnellement.